➽ Sur les traces de l'ours GR10 Htes Pyrénées en 1992 - 1ère partie par Blogmontagne
↙  Utilisez cette barre de navigation, ou le bandeau défilant du pied de page & mettez le son ↘
 . . .Bonjour chers visiteurs . . .    Soyez gentils d'utiliser le post-it vert.qui vous accompagne à droite de ce message défilant, soit pour écrire un commentaire, soit pour me contacter personnellement, vous trouverez ce formulaire en bas de page, merci d'avance - Si vous ne voyez pas correctement certains gadgets tels que la météo ou le logo de vote, retirez le S au bout de httpS dans l'URL (fenêtre du navigateur)  . . . . . . .   . . . . . . . . . A très bientôt
 * Sommaire *
Pour mieux comprendre ce blog...
En 1992, c'est mon copain Christian (décédé quelques années plus tard) qui se chargea de l'organisation de cette traversée des Hautes Pyrénées par le GR 10, périple au long cours, il lui fallu beaucoup d'énergie et de travail pour mettre sur pied une telle traversée entre Arrens et Bagnère de Luchon, d'ailleurs si vous regardez sur la carte la distance qui sépare ces deux endroits, vous allez avoir une petite hésitation avant de vous lancer dans cette entreprise et si vous servez d'éléments que vous trouveriez ci-dessous, soyez gentils de me signaler les modifications éventuelles, je vous en remercie par avance ! (Sachez aussi qu'il y a deux pages différentes pour décrire ce parcours, n'oubliez pas de consulter la suite).  

Vous pouvez aussi vous abonner à ma chaîne YouTube depuis la photo médaillon dans la vidéo...
Passez cette vidéo YouTube en qualité 1080p pour la voir en plein écran avec la molette crantée..

Récit du trekk depuis Arrens jusqu'à Luz-St-Sauveur, (les 6 premières étapes...)

    Ce périple là, je m’en souviens d’autant plus que ce fut l’année du décès de Michel Berger, le célèbre auteur compositeur, c’est sur la route de l’aller que la nouvelle nous est parvenue par 107.7 , ce devait-être un 3 août … Voyage de 2 jours car 1000 km nous séparaient de notre point de départ ; Halte dans l’Aveyron, chez la maman de Christiane, une de nos équipières et femme de Christian, mon cher copain décédé bien après, mais trop tôt, d’un accident de moto.
    Arrivés dans le sud/ouest, nous devions laisser quelques véhicules à Montréjeau, là où précisément le train aurait dû nous rapatrier à la fin de la traversée des Hautes Pyrénées… Mais... plus de train depuis belle lurette !
    Donc, on laisse 2 autos sur place, on empile, on tasse, on serre ce qu’il y avait de 4 dans 2, autant dire que c’était plutôt sardines… On visite Lourdes, sa basilique et ses bondieuseries, juste le temps de boire un coup et hop !!!